Je suis Alex Lauzon

10/10/2020
à 19h14

10 octobre 2020, Montréal
confinée avec Hugo Dumas

En juin dernier, j'ai changé mon ordinateur personnel et Apple a ajouté gratis un abonnement d'un an à Apple TV+. Abonnement que je n'aurais jamais payé ou enfin, pas avant plusieurs mois, le temps que l'offre devienne vraiment intéressante. Mais bon, là, c'est gratuit alors j'en ai profité et j'ai regardé quelques séries offertes sur la plateforme.

En débutant, je dois dire que je trouve rigolo de n'y voir que des produits Apple lorsque les acteurs doivent manipuler un téléphone, un ordinateur et cie. Je comprends bien que c'est la même compagnie, mais enfin, le placement de produit est un peu débile ici. Je n'ai pas d'études sous la main, mais à mon avis, 99% des gens qui regardent une série Tv+ possède un ou plusieurs produits Apple. Je ne vois pas bien l'intérêt de ne montrer que ça. Ça ne me dérange pas bien sûr, mais je n'ai pas pu m'empêcher de sourire à chaque fois.

Voici ce que j'ai regardé dans les dernières semaines.

The Morning Show
De façon générale, j'ai aimé mi-figue, mi-raisin. Le jeu de Jennifer Aniston (Alex Levy) me semblait parfois «off». Enfin, je n'y croyais pas toujours. Billy Crudup (Cory Ellison) et Mark Duplass (Charlie Black) m'ont davantage impressionné ainsi que Steve Carell (Mitch Kessler). Le scénario fonctionnait plus ou moins pour moi, à part évidemment les scènes «me too», sujet principal de la série. C'est tout ce qui tourne autour, tout ce qui devait mettre de la chair qui m'a semblé un peu faible.
Mettons, 3 sur 5.

Defending Jacob.
Là, cette série. Wow. J'ai dévoré. C'est bon, j'ai vraiment aimé. Chris Evan (Andy Barber) est tellement bon. Si tu as besoin d'une seule raison pour te prendre un abonnement, vas-y, voici la raison. Au pire, active l'essai gratuit de 3 mois et bingo. Tu as en masse le temps de tout voir. J.K. Simmons (père d'Andy) est aussi convaincant.
4,5 sur 5.

See
Ici aussi, j'ai bien aimé. Un monde futuriste où tous les humains ont perdu la vue depuis plus de 500 ans. Évidemment, quelques heureux élus, jeunes enfants, ont à nouveau ce sens. Pis ça, ça fout le bordel solide. Jason Momoa est vraiment badass dans cette série. Il y a certains trous, oui, mais c'est un bon moment quand même. Juste l'idée vaut le regard (la pognes-tu?).
4 sur 5.

Trying
Un couple tente d'avoir un enfant, mais sans succès (perso, je ne ferais que pratiquer pour en avoir un, mais bon, je m'égare…). Alors il tente l'adoption. C'est cute et british. Faque jusss pour l'accent (que j'adore), j'ai bien aimé. Mais bon, gère tes attentes, ok?
3,25 sur 5.

Truth be told
Celle-ci, je ne suis toujours pas certain... La prémisse est tellement alambiquée, c'est très difficile d'y croire. La série est parsemée de bons moments et de bons dialogues ici et là, mais aussi, plein de scènes manquent de crédibilité.
3 sur 5.

For all Mankind
Cette série est vraiment un bon moment. Et je dois le dire, j'ai eu un crush sur Wrenn Schmidt. En geek, elle est parfaite. L'idée est géniale. À la toute fin des années 60, les Russes marchent sur la Lune avant les Américains. Cet événement change le cours de l'histoire et c'est bien fait. Bin du fun.
4 sur 5.

Dans la liste «Suivants»:
- Long way up. Heille. Une série sur la moto, ça me parle.
- Dickinson. Humour et poésie. Je m'attends à passer un bon moment.

Billets récents

Vieux stock