Je suis Alex Lauzon

19/08/2009
à 10h50

Poursuites contre FaceBook

Selon un article paru sur CyberPresse, FaceBook est actuellement poursuivi pour diverses raisons qui me semblent toutes plus ou moins douteuses, en particulier celle où deux jeunes garçons ont utilisé le site alors qu'ils n'avaient pas l'âge requis:

Les autres plaignants sont deux jeunes garçons qui, estime la plainte, n'auraient pas du pouvoir publier des images et des commentaires en ligne sur le réseau social. Facebook exige de ses membres qu'ils aient au moins 13 ans, mais il n'y a pas d'outils qui permettent de confirmer l'âge des utilisateurs qui ouvrent un compte. L'un des jeunes garçons avait 11 ans quand il a rejoint Facebook pour déclarer sur son profil qu'il avait la grippe À et mettre en ligne des photos et des vidéos d'enfants à moitié nus en train de nager, selon la plainte.

CyberPresse (via Agence France-Presse)

En fouillant un peu, j'ai trouvé d'autres causes actuellement devant les tribunaux. J'aurais dû finir mon droit, je me promènerais en Mercedes aujourd'hui.

LinkedIn
Un assisté social poursuit LinkedIn car le site lui a permis de se trouver facilement un emploi alors que les conditions d'utilisation ne le spécifiaient pas. L’homme a déclaré «Hey, m's'rait 'amais inscrit su’c’te patente-là sinon.». Il réclame une compensation, car l'utilisation du site a provoqué une baisse de sa qualité de vie.

Digg, StumbleUpon, Reddit et cie
Des experts en optimisation pour moteurs de recherche intentent un recours collectif contre les sites de partage de liens, car ceux-ci ont récemment décidé d'ajouter un «nofollow» sur tous les liens partagés rendant caducs leurs ésotériques efforts pour faire grimper les sites de leurs clients dans les moteurs de recherche.

Google
Un geek poursuit Google pour fausse représentation. Le geek utilisait les produits Google en croyant que le tout était complètement gratuit. Jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que Google vend un peu de lui et son contenu à des annonceurs à chaque fois qu'il utilise des outils Google. Le geek est apparemment bien choqué d'avoir constaté qu'il n'y a pas grand-chose de gratuit en ce bas monde.

Twitter
Des utilisateurs du système de micro-bloguage le poursuivent, car celui-ci n'empêche pas ses membres de détourner leur utilisation du service. En effet, certaines personnes ne l'utilisent pas pour «dire ce qu'ils sont en train de faire» alors que le service a été conçu en ce sens. «C'est scandaleux, c'est inadmissible, le web est la panacée de la transparence. Tout doit y être véridique et transparent. Certains êtres malveillants ne répondent pas correctement à la question que Twitter leur pose et nous désirons que cela cesse immédiatement. Twitter doit modérer TOUS ses utilisateurs et effacer les gazouillis qui ne répondent pas à la question.»

Delicious
Un pédophile poursuit le site, car celui-ci ne lui permet pas de partager uniquement «avec des gens honorables et dignes de confiance» ses liens vers du contenu présentant des mineurs en petite tenue.

Note: Certains vont peut-être me faire remarquer que je n'ai jamais commencé mes études en droit. Je leur réponds que ça ne change rien au fait que j'aurais dû les finir quand même. Bon.

Billets récents

Vieux stock