Je suis Alex Lauzon

06/10/2003
à 11h20

Bande de frileux!

Ah que je trouve les québécois frileux parfois. Bell fait une série d'annonces avec comme thème «Dans l'bon vieux temps, ça passait d'même» et y'a un paquet de personnes pour crier au malaise, à la débandade, au mauvais goût.

Viarge! Faut pas capoter! C'est gros et évident comme le Stade Olympique que c'est une caricature d'une époque complètement révolue ces annonces. J'ai grandi à Rigaud et j'en ai conduit des tracteurs. Je sais c'est quoi la vie rurale et pas une seconde, j'y ai reconnu ce que j'ai vécu durant mon enfance.

Ce qui me fait rire aussi, c'est qu'on y va à grand coup de «bon nombre de téléspectateurs choqués», «plein de gens offusqués», prout prout ma chère, alors que Bell a reçu... deux plaintes. Je soupçonne même le fameux effet d'entraînement québécois (gang de moutons!) d'être derrière toute cette tempête. Y'en a un qui chiale et y'en a deux pour rechialer avec lui plus fort. Les deux en influencent quatre autres et ainsi de suite. C'est pour ça que ça leur a pris des semaines avant de se réveiller. Les pubs de «téléphones à poche» sont pas sortis hier, là. Lorsqu'une pub choque vraiment et fort, elle reste pas en diffusion plus de 48 heures.

J'ai hâte que le Québec décrasse son côté puritain en ce qui concerne la publicité. C'est loin d'être les meilleures pubs que j'ai vu et Monsieur B. était bien mieux mais c'est pas pire que Brault & Martineau ou Tim Hortons. Ça, c'est ridicule comme publicité. Et pourtant, personne ne s'en plaint et on continue de nous les balancer dans la figure.

Et pour ce qui des services offerts, je pense que tout le monde aurait dû comprendre que le message de Bell n'est pas: «On veut vendre nos services haute vitesse en campagne... Faque on va mettre des «farmers» dedans nos pubs pis y vont s'y reconnaître et nous appeler. Ok. On fait ça. C'est très fort comme message. Bravo à toute l'équipe de création!»

On va devoir arrêter de tout prendre au premier niveau et penser à s'amuser un peu. Sérieusement, est-ce que quelqu'un peut affirmer après avoir vu ces pubs: «Wouain... C'est crissement épais, un fermier, hin?» Voyons donc. Est-ce quelqu'un peut dire (sans partir à rire) qu'il pense que ces pubs sont sérieuses et que le message véhiculé est que les agriculteurs sont une bande de caves qui se lavent pas?

On respire par le nez, on va prendre une petite marche pis on revient travailler après... Ahhh... Ça fait du bien, non?

Billets récents

Vieux stock