Je suis Alex Lauzon

06/07/2006
à 23h42

Urbania. Ethnies.

À chaque lecture d'une édition du magazine Urbania, j'ai rigolé. J'ai adoré toutes les parutions. Oh, bien sûr, certaines d'avantage que d'autres mais je n'ai jamais eu l'impression de perdre mon temps en lisant ce magazine.

En plus des textes, j'ai toujours apprécié le design soigné. La typo moderne. J'ai souvent perçu une partie de moi-même dans ce magazine. Surtout en ce qui concerne le «grô niaisage». J'adore le n'importe quoi sous toutes ses incarnations ridicules. L'absurde, la dérision, le burlesque, les jujubes rouges et les courses de big wheel.

Euh, bon, je divague... Donc! Urbania. J'ai toujours trouvé le ton léger. Amusant. Ricaneur. Kitsch à ses heures. Frondeur avec un sourire jusqu'aux oreilles.

Jusqu'à aujourd'hui. Je viens de dévorer, je dis bien dévorer, le dernier numéro «Ethnies». Les entrevues sont parfaites. Chaque page possède une petite phrase qui passe anonyme si on ne fait pas attention mais qui pourrait alimenter une thèse complète de doctorat en sociologie pluriethnie machin truc je sais pas quoi je connais rien là-dedans mais oh que ça aurait l'air vachement intelligent sur Édouard Monpetit une fois décortiqué, sous-pesé et mis dans un soluté universitaire.

Page 13: 
Entrevue avec Didien Lucien. «Quand je passe une audition, il doit être écrit que le personnage est de race noire, sinon je laisse faire. Est-ce que le Québec a changé envers les comédiens de couleur? Bullshit! J'essuie les mêmes refus qu'il y a 15 ans.»

Personnellement, je trouve très triste de lire cela. Je suis surpris de lire qu'il est toujours victime de racisme. Hey les québécois, vous savez quoi? Votre semblant de tolérance, votre pseudo-intégration, votre hypocrisie joliment colorée (foncée et visible de préférence), vous pouvez vous la foutre très creux dans le rectum (foncé et bien invisible de préférence). C'est pas vrai que le Québec est une terre où l'intégration des immigrants est facile et aisée. Enfin, comme je disais, on pourrait écrire une thèse complète sur le sujet. «Je suis tolérant mais pas dans ma cour». C'est le leitmotiv de l'immigration québécoise ou pas? Calvaire.

Page 21:
Entrevue avec Yuri Berger. «Les Québécois se targuent parfois d'avoir un côté latin. Qu'en penses-tu? «La différence entre les deux sociétés, c'est que les québécois sont ouverts d'esprits et que les Latinos sont ouverts de coeur.»

Ouch. re-ouch. Vlan dans les dents pour tous ceux qui m'énervent avec leur «On est latiiiiiinnnnsss.» Vous êtes latins quand ça fait votre affaire. Quand ça vous tente de prendre ça mollo sur la terrasse. Quand vous avez envie de prendre un coup. Quand vous avez envie, une fois par année, de passer pour des esties d'abrutis le soir de la St-Jean. À tous les ans, j'ai des voisins qui fêtent et qui boivent jusqu'à avoir l'équivalent d'un Q.I. de 0.5 le 23 ou le 24 selon ce que votre horaire vous permet. C'est pathétique. Quand vient le temps de se prononcer sur la nation ou l'avenir, vous êtes tout à coup beaucoup moins «chill». Beaucoup moins «party animal». Yuri a bien raison: vous avez encore beaucoup de croûtes à manger avant de vous prétendre latinos d'esprit et de coeur.

Page 32: 
On fait le tour du Québec en région d'adoption. Dépaysement assuré. Je ne sais pas s'il en est ainsi des autres provinces ou des autres pays. Je trouve simplement qu'il y a au Québec un potentiel de diversité qui m'excite. Si tout le monde pouvait exprimer leur vision et en faire un bien commun. Dieu que ça serait fameux.

Page 45: 
«Je pensais que mes enfants auraient plus de facilités à trouver du travail parce qu'ils sont nés ici, mais non madame. Il n'y a pas de différence. Ils ont autant de misère que moi à trouver un boulot. Ça me fait de la peine.» — Roseline.

Page 52:
Falardeau chie sur le Cirque du Soleil: «C'est comme les Ices Capades.»

Hey Falardeau. Tu tournes des films ordinaires basés sur un thème sucé depuis longtemps et après tu voudrais venir faire la morale au Cirque du Soleil parce qu'il présente un spectacle à partir de la musique d'un des meilleurs bands de rock'n'roll de la planète?

Alex te dit: «Really think big, crisse de moron!» Le Cirque du Soleil fera rayonner l'expertise québécoise davantage que n'importe lequel de tes films «la soupe Campbell's, c'est dans le spagat qu'elle va».

Ton personnage est tellement rendu gros que tu te retrouves étouffé dessous. «Quand t'es pu capable d'intégrer le monde... ...ça va être laid en esti... ...Demande à un Palestinien ce qu'il pense de l'immigration juive en Palestine.» Voyons donc. Peinturer moi couleur naïf, déconnecté et disjoncté de la réalité ou simplement imbécile: les êtres humains qui arrivent ici chaque jour, qui espèrent se bâtir un espoir meilleur ou qui souhaitent se sacrifier pour le bonheur de leurs enfants, ils n'ont pas un seul instant l'impression qu'ils sont en Palestine ou en Corée du Nord.

Viarge!

Tabarnak de calisse de sacraman d'esti de siboire de saint-crisse de sacraman de calisse de tabarnak! (Je fais un Falardeau de moi-même crisse de tabarnak!)

Le Québec offre mieux que la Palestine non? Côté tranquilité. Côté stabilité.Siouplait. Dites-moi que oui. Dîtes-moi que le Québec est encore capable d'accueillir (intégrer, c'est nul en esti comme mot) les gens qui y arrivent à tous les jours. S'il-vous-plait. Il n'y a pas de conflits belliqueux à Montréal. Pas de café qui explose à 15h un samedi après-midi durant la coupe de monde. Dîtes-moi que le Québec est encore et toujours un endroit naïf et inconscient de son bonheur de vivre. Sinon, je ne suis plus souverainiste. Je suis très sérieux.

Page 63:
Parole de 450: «Je tiens à te préciser, ma toute sucrée durant les jours où tu ovules, qu'aujourd'hui j'ai pas pris la médication qui me rend aussi «aware» qu'une plante d'intérieur. Ch'us donc prime comme une Honda Civic montée par un gars de Saint-Félix-de-Valois

Aucun homme rouge n'aurait dit mieux. Yep. «Installe-toi contre le dash chérie, on dépassera pas 50 km/h promis.»

Page 66: 
Yvette Ghattas, moitié palestienne, moitié israélienne qui fait une thèse sur la révolution tranquille du Québec. Ça fait réfléchir un peu quand même. Non mais. Sérieux. Une femme née d'un conflit horrible et sanglant qui réfléchit sur la révolution tranquille. Pincez-moi quelqu'un.

Urbania. Ethnies. Le meilleur Urbania jusqu'à maintenant. Bravo à tous ceux qui ont collaborés. Vraiment. Bravo.

Prochain thème: la folie. Ehhh. C'est grave docteur?! Euuhhhhh... Je peux participer?

Billets récents

Vieux stock