Je suis Alex Lauzon

16/06/2007
à 18h30

Mohito à la philippo

Comme je suis toujours un peu en retard sur la blogosphère, Je viens d'essayer le cocktail du vendredi n°3 de Philippe, le barman de la Pénombre, non c'est plus là qu'il rend les femmes folles, il est serveur aurestaurant «Mon Plancher». Ah non, il a changé de place: il est serveur au restaurant «le Petit Feeling». Ah zut! c'est maintenant le serveur à la pizzeria «L'Accommodement». Quoi?! C'est plus là qu'il travaille maintenant? Eh bin, qu'est-ce que je disais, je suis juste un peu en retard.

Je m'attaque à l'inventaire des ingrédients: Cueillette des feuilles de menthe, confection du sirop (j'ai pris des petites pépites de canne que j'ai plongé dans un peu d'eau tiède), dépeçage de la lime et demi, la bouteille de rhum pas loin et son copain le soupçon de soda juste à côté. Ah oui, et les morceaux de glace.

Pour le premier verre, j'ai suivi scrupuleusement (enfin, presque) les indications du barman. On fout le sirop de canne et la menthe dans le verre. Tick, tack, tock, flick, flack, flock, on écrase tout ça avec un pilon en bois. On ajoute les morceaux de lime. Tick, tack, tock, flick, flack, flock again. Ajout du rhum (on aime ça, allons-y pour 3 oz au lieu de 2) et empilage de glace jusqu'au rebord du verre. Je n'ai pas de shaker. Je me suis fait aller le popotin en écoutant Slip Away de Mohito. Ça devrait faire la même affaire. Ajout du soupçon de soda qui commençait à s'ennuyer de son pote le rhum. Tick, tack, tock, flick, flack, flock one last time juste pour mélanger tout ça un peu. Merde. J'ai pas de paille. Bof, c'est pas grave, on ne me regarde pas et personne n'en saura rien si je bois la lèvre collé sur le verre.

Miam. C'est bon! Un peu fort mais ça doit être parce que j'ai réussi mon coup. Ou c'est peut-être grâce à l'once d'extra. On ne s'en plaindra pas.

Juste le temps d'écrire ce billet, mon verre est déjà vide. Je regarde la menthe et la lime toute peinarde dans le fond. Hmmmm... C'est dommage de gaspiller tout ça. Ça peut sûrement servir une deuxième fois. Retour à la cuisine. Je sors dehors et je me prends 3 autres feuilles de menthe dans mon jardin suspendu, je découpe au scalpel la moitié de lime qui restait, je prends le restant du sirop qui traînait. Allez zou! Tout ça dans le verre en même temps et on remplit de glace à nouveau. J'ajoute 3 onces de rhum avec son ami le soupçon. Tick, tack, tock, flick, flack, flock tout ce beau monde-là.

Miam! C'est aussi bon!

Morale: les restants de mohito, ça se recycle.

Billets récents

Vieux stock