Je suis Alex Lauzon

01/07/2005
à 12h38

Je suis Alex Lauzon...

...Et mon carnet s'est muté en une marque. En deux ans, mon blog est devenu «un brand». Ou est-ce moi qui est devenu brandé? Alex Lauzon, une marque. Pourquoi pas? Naomi Klein dirait que je n'ai rien compris à son livre No Logo mais je pense qu'elle s'est trompée quelque part. J'ai parfois l'impression que tout les gens sont leurs propres marques. Il ne nous manque que des logos à chacun. Et un carnet se retrouve au zénith de l'amplitude du brand de chacun. C'est le moyen le plus accessible de faire rayonner un brand personnel. Enfin, j'écris cette pensée en résumé. Je pourrais faire un plein billet juste avec ça.

Ça fait exactement deux ans aujourd'hui que je tiens ce carnet. J'en suis aussi à la deuxième version graphique. La troisième viendra éventuellement parce que je suis tanné de la photo de tout-nus et je ne me sers plus vraiment de l'espace CSS, Drugs & Rock’N’Roll. Quand j'aurais deux ou trois minutes pour y taponner, je me ferai une cure de jouvence.

Bon mois, mauvais mois, il y a en moyenne 800 visites par jour sur ce site et 600 d'entre elles sont uniques. J'en avais une vingtaine par jour en 2003. Le billet le plus commenté est celui-ci, 96 commentaires à ce jour! Ce billet reçoit en moyenne un commentaire par jour depuis sa mise en ligne. Des personnes y ont échangés leurs courriels ou leur top 5 des personnages de la série... Un billet converti en forum! Je trouve le tout assez rigolo.

Il ne se passe pas plus de deux jours sans que je reçoive une question via mon carnet. On me demande mon opinion sur un vin ou si tel fromage ira bien dans une fondue. S'il est préférable d'acheter un iMac ou un Mac Mini. On m'envoie promener à cause de mon billet du patriote. On me demande comment réalise-t-on un carnet? Pourquoi est-ce que je l'entretiens? Je n'ai d'ailleurs pas encore répondu à cette question mais patience je vais y répondre! Des filles et des femmes m'envoient des courriels en réponse aux carnets-romans. Ce qui me fait toujours bien plaisir évidemment.

Donc, 2 ans, 717 billets publiés, 1631 commentaires et 1 envie de poursuivre encore quelques temps.

Billets récents

Vieux stock