Je suis Alex Lauzon

16/07/2013
à 09h20

A beef in the valley - Jour 6

Aujourd'hui, on continue de se la jouer naturel: on fait les touristes comme s’il n'y avait pas de lendemains. On emprunte momentanément le parc Golden Gate pour aller rejoindre McAllister. On se perd un peu en s'y rendant et ça nous fait découvrir les environs du campus de la SFU. Finalement, on retrouve McAllister et on arrive à notre première destination: le café Matching Half afin d'y tester le cappucino. Celui-ci est très bon quoiqu’un peu léger. Nous décidons que dorénavant, nous commanderons toujours un espresso. Comme ça, nous goûterons vraiment la torréfaction du café. Les baristas ici mettent plus de lait que de mousse dans les capucinos. Ça semble vraiment la norme. Ce n'est pas un problème à part le fait que ça noie le café et on le goûte moins. L'intérieur du Matching Half est très joli et tranquille. Bon endroit pour faire semblant de travailler sur le portable en regardant les filles.

On embarque dans le bus 38 sur Geary. Direction North Beach. Nous débarquons au coin de Sutter et Mason, marchons un peu avant de sauter dans le Cable car sur California. Il passait par là et était presque vide. Aussi bien en profiter même si ce n'est pas sur notre chemin. Aller jusqu'à Hyde, retour au point de départ. Nous marchons jusqu'à Columbus pour le début des «city walk» du jour: North Beach et Telegraph Hill. Une pyramide (très belle), une librairie de vieux beatnik, de belles églises, des parcs, de beaux immeubles et on termine à la Coit Tower. Magnifique vue sur SF. Plus tôt sur Vallejo, nous avons testé le cappucino / espresso de chez Trieste. À date, c'est le meilleur café bu à SF. Merci à Martine pour la recommandation.

Se promener dans le coin est dur sur les rotules, mais les vues sont splendides. J'ai bien aimé les rues avec des escaliers, car la pente serait trop abrupte sinon. Les escaliers sont en fleurs. Ça sent bon. C'est les vacances.

On redescend tranquillement vers Market. Hop! dans le bus 14 qui nous mène au coin de Mission et de la 16e pour un arrêt à la pharmacie. Marche jusqu'à la 18e près de Valencia pour une mythique pizza chez Delfina. La pizza est bonne. Y'a rien à redire, enfin, oui, bon, juste un petit détail: le dessous de la pâte de la Margherita était un brin trop cuite. C'est le goût de «brulé» qui l'emporte sur le restant. Oh well, l'erreur est humaine. La 4 fromages est parfaite et j'ai une mention spéciale pour les arancinis en entrée. Normalement, j'attends quelques années avant de faire pénétrer un plat dans mon Temple de la renommée, mais je veux bien faire une exception pour ceux-ci. Je planifie secrètement aller m'en chercher à nouveau avant mon départ.

On passe par l'épicerie Bi-Rite pour acheter du vin, des fromages et un gâteau aux carottes. Meuuuh non, c'est pas toute pour le dessert quand même. On va juste prendre le vin, les fromages et le gâteau. Franchement. Et on laissera les carottes tiens.

Retour par le bus 22 sur Church et 71 qui est vraiment un chouette bus. Il nous ramène littéralement au coin de la maison. Ce sont mes pieds qui sont contents.

Billets récents

Vieux stock